mardi 11 avril 2017

Sans qui tout cela n'aurait été possible ...

                                                                        MERCI!!!!






Nous remercions tous les partenaires ainsi que tous les professeurs Mme Bicard, Mme Saurin, Mr Plantin, Mme Jammes, Mr Laligue et Mme Philippon de nous avoir accompagnés dans ce fabuleux projets et d'avoir enrichi nos connaissances.
Merci à Mr Pichot de nous avoir fait confiance pour ce projet.















initiation au greffage

Le mardi 21 mars 2017, nous sommes allés à l'exploitation horticole de Louis Pasteur. Pendant 2 heures avec l'aide et les instructions de Mme Bicard nous avons observé un greffage à l'anglaise.
Le greffage est un moyen de multiplication rapide et efficace pour les pommiers notamment. La greffe sert a développer des espèces qui ne pousseraient pas naturellement sur un milieu qui ne lui convient pas. La greffe sert aussi à lutter contre certaines maladies. 
Elle consiste a créer une union entre deux végétaux (assez similaires), le porte-greffe et le greffon.


Pour procéder à une greffe anglaise, il faut :
Matériaux : un élastique biodégradable (qui va soutenir la greffe en attendant que les végétaux se soudent, ensuite il disparaitra), un porte-greffe (un végétal qui va soutenir la greffe et qui va s'enraciner), un greffon (branche que l'on souhaite faire développer), un couteau bien aiguisé (pour effectuer une coupe en biseaux)


- étape 1 : Trouver un porte-greffe et un greffon du même diamètre.
- étape 2 : Couper le porte-greffe et le greffon en biseaux plat pour qu'ils se complètent (plus la         surface de contact est grande plus ils pourront être solidement soudés).
- étape 3 : serrer à l'aide d'un élastique biodégradable le greffon et le porte-greffe, les placer de façon à ce qu'ils soient en contact direct.
 
 
coupe en biseaux du greffon
assemblage du greffon et du porte greffe
ajout de l'élastique biodégradable
Résultat de recherche d'images pour "greffe anglaise"
Exemple de greffe à l'anglaise

Chaque espèce a une période spéciale pour être greffée, généralement les greffes sont faites pendant le printemps ou l'été. Pour le pommier par exemple on peut le greffer lors du mois de mars-mai/aout-septembre. On greffe généralement les arbres fruitiers, plus fréquemment le pommier ou le pêcher.  

article écrit par Léa Beaumel et Herminie Begey




LA SECTION VOLLEY-BALL A MARMILHAT



 

C'est une partie importante de la vie de l'établissement, il y a 3 heures de pratique sportive par semaine, ce qui correspond aux entrainements.
Durant les entrainements, nous faisons beaucoup d'exercice d'attaque et de défense.
Nous passons également beaucoup de temps entres coéquipiers, de très bon moment entre amis.

Les matchs ont lieu le mercredi après-midi, ce sont des matchs de championnat académique ou amical.

Nous avons également la possibilité de devenir arbitres,  arbitres nationaux, ce qui permet d'avoir des points en plus pour le BAC.

On peut également pratiquer le beach-volley dans le sable lorsqu'il fait beau dehors, ce qui est très amusant et agréable.
Thomas Mangou élève de 2ndD participant à la section Volley-Ball




Le groupe des cadets garçons, a fini 4ème sur 4 en championnat académique et le groupe junior fille, a fini 3ème sur 4 en finale académique.

















La plantation c'est chouette !



 Le 04 Avril nous sommes allés planter la haie chez Mr Pichot le maraicher.
Dans un premier temps, le maraicher avait posé la bâche sur la terre qui avait été travaillé.



les racines rafraichis


Ensuite, il a fallu préparer les plants, il fallait rafraîchir les racines en les taillant puis les imprégner de pralin ( mélange terre + fumier + eau) pour une meilleure reprise des racines.



l'ouverture de la bâche



Pour planter les arbustes, il fallait découper la bâche en croix pour pouvoir y creuser un trou  de 25 a 30 cm de profondeur et par la suite mettre les plants. On a remis de la terre par dessus les plants puis mis des collerettes pour les recouvrir pour empêcher les mauvaises herbes de repousser.


  Et enfin, arroser les plants pour les faire pousser.

La plantation


l'arrosage de la future haie
Florent, Aurore, Yannis, Marine, Herminie, Salomé et Valentin I 












Écrit par Marine, Salomé, Thibaut et Aurore

Projet plantation : les partenaires

Dans le cadre de notre projet, nous avons pris contact avec de nombreux partenaires et intervenants. Ils nous ont apporté leur aide aussi bien au niveau technique que financier.




- Le projet est réalisé chez Mr Pichot, qui produit des fruits et des légumes biologiques au sein du GAEC des Jardins d'Ys. Mr Pichot est celui qui bénéficie du projet. Lors d'une visite, il nous a fait part de sa demande de réalisation de sa haie champêtre sur 300 m. L'exploitation où nous allons planter la haie est située dans la commune de Malintrat, dans les plaines de la Limagne. L'exploitation maraîchère s'étend sur 9 ha pour le site de Malintrat.


GAEC des Jardin d'Ys




Résultat de recherche d'images pour "pepiniere lachaze"
- Le 1er partenaire à avoir pris part au projet est la Pépinière Lachaze qui sera notre fournisseur de plants pour la haie. Nous l'avons rencontré lors d'une sortie à la colline de Mirabel, qui se situe sur la commune de Malauzat dans le Puy de Dôme.
Lors de cette sortie, nous avons ramasser les fruits du Cornouiller Sanguin, ce fût un travail très intéressant. C'était une très bonne expérience. L'atout de ce pépiniériste est qu'il fait presque tout manuellement. Avec lui, nous avons pu découvrir l'intégralité de la fabrication des plants (du ramassage des graines à la mise en culture).

Résultat de recherche d'images pour "pépinière lachaze"
Nicolas Lachaze dans son exploitation 





http://static.wixstatic.com/media/8735da_65b754c6d13b48d0bd35dab31b5fa92e.jpeg_srz_320_80_85_22_0.50_1.20_0.00_jpeg_srz- La Mission haie a pour objectif de sensibiliser, préserver et replanter les haies et le bocage en Auvergne. Depuis 2010, elle a réalisé 245 plants de gestion du bocage auprès des agriculteurs locaux. Lors de la mise en place de notre projet, il nous a paru indispensable que cette association prenne part au projet.
La Mission haie suit et soutiens notre projet, nous l'avons sollicité
pour avoir des conseils techniques et valider notre projet.

Résultat de recherche d'images pour "mission haie auvergne"
Travail effectué par La Mission Haie


- Nous avons rencontré Benoit Barthélémie qui est
technicien à la Fédération de Chasse du Puy de Dôme. Il nous a expliqué lors de sa venu le fonctionnement de la fédération, les actions effectuées aux seins des communes. 
Avec l'aide de la fédération, les agriculteurs peuvent planter des haies à moindre coût dans la plaine de la Limagne. Il nous a expliqué les méthodes de plantation, les outils et machines à utiliser pour planter et pour réussir au mieux cette haie.


Résultat de recherche d'images pour "fédération de chasse puy de dome"
Chasseur du Puy-de-Dôme

- Le conseil général dans le cadre de ses missions oriente sa politique environnementale sur la protection de l'environnement afin de préserver la variété et l'immensité des paysages du département. Une nouvelle étape de sa politique en faveur du développement durable a été franchie avec l'adoption de l'Agenda 21 du Puy-de-Dôme. Il favorise également les actions en matière d'habitat, notamment dans la préservation et la réintégration de la haie dans le paysage. Dans notre projet, le conseil participe à auteur de 60% dans le financement de la mise en place de la haie chez Mr Pichot.






Résultat de recherche d'images pour "puy de dome"
Puy-de-Dôme



Ecrit par BIDAULT Boris, BOYER Thomas, MOINS Robin et MULOT Florent



le repiquage

Introduction:


Dans le cadre d'une sortie EATDD, nous nous sommes rendus sur le domaine horticole de Marmilhat. Mme Bicart nous a présenté les différentes étapes de la production de plants qui seront ensuite commercialisés. Ces plants sont principalement pour les maraîchers bio comme M Pichot qui est d'ailleurs un des client du site horticole de Marmilhat. Nous avons donc participés à la production de fenouil et nous avons été sur l'atelier de repiquage que nous vous présentons :







schéma du repiquage
Etape :


Lorsque les jeunes plants sortent de terre et s'ornent de minuscules feuilles, il est temps de les repiquer : pour cela, on prélève la plantule de son endroit initial et on la replante, soit dans un contenant plus grand, soit en pleine terre, à son emplacement définitif.

- On prélève délicatement la plantule avec ses racines, sans motte de terre.
- Avec un plantoir ou un mini-plantoir, on forme un trou dans la terre et on glisse doucement les racines de la plantule.
- On tasse légèrement la terre afin d'éviter qu'il ait de l'air autour des racines.
- On arrose alors en pluie fine et on veille à arroser régulièrement pendant la période suivant le repiquage.




conclusion :

A Marmilhat le repiquage se fait uniquement à la main. Il faut donc de la patience et être minutieux. Comme Mme Bicart nous a dit : "c'est pas le rendement qui compte, c'est la précision". Cette expérience a été intéressante et enrichissante.








repiquage en godets

Une après-midi pour apprendre les techniques de maraîchage !

Lors d'une de nos visites, nous nous sommes rendus sur l'exploitation horticole biologique et l'espace de vente de plants maraîchers de Marmilhat. Nous avons effectué différents ateliers comme le l'empotage, le repiquage et le semis.


Nous allons vous présenter l'empotage.
Dans cet atelier, nous avons pour objectif final, d'obtenir des plants pour des maraîchers en agriculture biologique comme ici le cas de Mr PICHOT.


Pour cela nous disposions de plants de menthe poivrée en vrac, que nous devions mettre en pot de 10.5 cm de diamètre, par touffe. Nous devions prendre un pot que nous remplissions de substrat (tourbe, sable et perlite) adapté à la plante, puis faire un trou à l'aide de nos doigts, et enfin, insérer les plants par touffe de 5. Ne pas oublier de tasser la terre pour que les racines soient toutes en contact avec le substrat et d'arroser.


Grâce à cette manière de nombreux plants sont produits et vendus sur l'exploitation.





Plants de menthe poivrée en vrac






Notre tablette de travail






Ce fut une expérience très enrichissante, où nous avons appris pleins de choses très intéressantes dans la joie et la bonne humeur !!!




Article écrit par Clémence et Mathilde